Acquisition dune oeuvre dHervé TÉLÉMAQUE

imag_herve_telemaqueOeuvre d'Herve TELEMAQUE (EPUISEE)

«Belle comme une brouette portee par un ane. Suite a Jean Hans Arp»
Lithographie originale 2003, 56x72 cm. - 6 couleurs
75 epreuves numerotees et signees.

En vente a la librairie du MAMCS
Prix de l'exemplaire pour les membres de l'Amamcs : 300,- €
Prix de l'exemplaire pour les non-membres : 350,- €

{slide=En savoir plus sur Herve TELEMAQUE}
Peintre francais d’origine haitienne, Herve Telemaque s’installe a Paris en 1961 apres des etudes a l’Art Students’League de New-York (1957-1960).
Influence par Gorky et De Kooning, il participe de l’interieur, a l’invention du Pop Art dans des peintures encore tres informelles, gorgees de couleurs jubilatoires et de signes ou signaux non decryptes.
Son interet pour le surrealisme, l’attirance pour son propre univers souterrain ou l’image regne sans partage, devaient lui rendre necessaire le retour et le recours a la representation.
Ainsi, des 1962-1963, Herve Telemaque opte resolument pour l’image figurative et exploite les ressources du collage tout en continuant d’experimenter les materiaux et techniques de la peinture.
A partir des annees 80, l’image se complexifie et les formes evoluent vers la non-figuration geometrique. Ces geometries, se superposant a des objets parfaitement lisibles, brouillent le tableau pour en faire un rebus.
Ses ?uvres sont constituees d’images isolees, sans liens apparents entre elles, dont le decryptage global ne concerne que lui et, parfaitement autobiographiques, representent des details de son quotidien ou des episodes issus de sa memoire et invitent le spectateur a effectuer son propre parcours mental.{/slide}

{slide=En savoir plus sur son ?uvre graphique}
Si la production graphique de Telemaque est a considerer avec autant de serieux que sa peinture, c’est d’abord parce qu’elle n’est pas – contrairement au statut que lui accordent de nombreux artistes contemporains – un ensemble de simples reproductions. Ses estampes constituent des ?uvres a part entiere : loin de reprendre tout ou partie d’une toile anterieure, elles supposent une composition specifique.
C’est en ce sens qu’elles sont bien « originales », meme si leur tirage s’effectue avec l’aide de techniciens qualifies, auxquels Telemaque ne se prive pas de rendre volontiers hommage : il doit sa connaissance des possibilites de la serigraphie a Arcay et a l’experimentateur forcene qu’est, en son atelier strasbourgeois, Antoine Graff.
L’autonomie des projets graphiques ne pouvait pas etre sans consequences sur les autres demarches du peintre. Ainsi, entre l’?uvre graphique et la production picturale (ou abondent par periodes les collages) s’etablit un va-et-vient, une dialectique au terme de laquelle la surface acrylique se trouve complexifiee a l’exemple des couleurs superposees dans les estampes, tandis que le dessin tient de part et d’autre un role de plus en plus important.
Pour Herve Telemaque, ce qu’apporte aujourd’hui le travail graphique c’est le plaisir de la modulation, le jeu ouvert entre le modele (la maquette) et la copie (le tirage). D’ou son gout pour les differents papiers, mais aussi pour des interventions, par le collage et la couleur, sur les exemplaires d’un tirage qui, a partir d’un fond constant, genere des travaux uniques appartenant a un meme ensemble.
La serigraphie proposee aux Amis du Musee d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg est une suite a partir des reliefs de Jean Arp, figure emblematique de l’art moderne a Strasbourg.{/slide}